Actualités > Architectures habitées de l'Île de Nantes

28 projets de 2010 à 2016

La Samoa et son équipe de maîtrise d’oeuvre urbaine, Marcel Smets et Anne Mie Depuydt (uapS) ont instauré depuis 2010 une nouvelle approche qui tisse une attentive relation entre projet urbain et projet architectural, notamment au travers des questions d’usages et de mixités. Cette méthode ne dissocie pas la qualité du programme de sa traduction architecturale et privilégie tout autant le processus que le résultat, véritable « marque de fabrique » du projet urbain de l’île de Nantes.

L’exposition « Architectures habitées de l’île de Nantes / 2010-2016 » présente le processus de conception de 28 projets lancés de 2010 à 2016 ainsi que les ambitions et la diversité de leurs expressions architecturales. Elle s’articule autour de cinq espaces thématiques, illustrés chacun par un panorama d’opérations immobilières et un zoom sur un projet particulier. Au centre de l'espace d'exposition, une frise d’images et de projets retrace la richesse de l’histoire urbaine de l’île de Nantes. « Habitée » par des vidéos, la frise donne la parole aux architectes concepteurs et illustre par quelques maquettes le travail de l’agence d’urbanisme uapS qui encadre la production des opérations immobilières.

"D’Est en Ouest émergent sur l’île des architectures qui chacune disent quelque chose de la grande histoire de l’Utopie. L’Utopie entendue comme un horizon critique plutôt que des « lendemains qui chantent » : ces derniers n’auront trop souvent été qu’une arme de patience justifiant les sacrifices immédiats au nom d’un futur nébuleux. Ces formesfragments, l’on peut se plaire à les redessiner au fil d’une exposition comme des tableaux vivants, des tableaux photographiques vivants en se mettant à la place du spectateur, bref des tableautins urbains aurait pu dire Roland Barthes. Ces tableautins permettent de lire les architectures par prises tout en cassant les images « frites », à l’image de ces pommes de terre jetées dans l’huile bouillante de la communication et comme solidifiées, à jamais pétrifiées." Jean-Louis Violeau, commissaire.

Les cinq espaces thématiques

Vu de l'intérieur (habiter autrement). Projets de : Brénac & Gonzalez, Antonini et Darmon, Hardel et Lebihan, Tectône/Tact architectes, Sandra Planchez (SPLAAR), Leibar et Seigneurin/Raum.
Travailler mais autrement (activités). Projets de : Essentiel / J.L. Berthomieu, Matthieu Lebot et Christophe Theilmann, Barré-Lambot, Dominique Perrault, Souto de Moura / Unicité, Drodelot / Bigre ! architecture.
Au bonheur des cerveaux (enseignement et recherche). Projets de : LAN, Bruno Mader / Mabire-Reich, Armand Nouvet, Rudy Ricciotti, Moatti & Rivière, Art & Build / Jean-Philippe Pargade / Sign paysage / Artelia, Bruno Gaudin, François Leclercq.
Créer dans le délaissé (culture). Projets de : Gardera-D - Bouriette & Vaconsin - Ingerop - ECMS - LA/Projects, DLW / Fichtre, Franklin Azzi, LIN / F.au, Avignon-Clouet, Raum / L’Escaut, Tetrarc.
Room-service (services à la personne). Projets de : Block / Guinée-Potin / Explorations architecture, Berthomieu-Bissery-Mingui, ECDM / Raum, Métra + Barré-Lambot + Bourbouze-Graindorge + FRES architectes.

Lire le communiqué de presse

En parallèle

Une table ronde "Je participe, tu participes… ils achètent ?" réunira, vendredi 14 octobre, de 17h à 18h30, dans l'auditorium, à l'invitation de Jean Louis Violeau, des architectes et maîtres d’ouvrage, qui débatront de nouveaux usages, de participation et des nouvelles forme de conception des espaces de vie.
Par ailleurs, l’Agence des rencontres urbaines propose de faire découvrir les coulisses de la fabrique de la ville ! Un programme de rencontres, de visites et de rendez-vous insolites, destiné à tous les publics, rythmera donc la période d’exposition. Informations et inscriptions sur www.iledenantes.rencontres-urbaines.fr.

Exposition présentée du 7 octobre au 17 décembre 2016
Galerie Loire
du mardi au samedi, de 13h à 19h