Actualités > Festival international des jardins

Justine Creugny, Clémence Mautouchet et Clémence Noury sont toutes les trois architectes, diplômées de l'ensa Nantes.
En outre, la première est titulaire du DPEA scénographe, la seconde a obtenu le diplôme d'honneur de l'Ecole d'horticulture de Paris, la troisième a suivi une spécialisation à l’Institut d’Urbanisme de Grenoble.
Au carrefour entre leurs trois régions d’origine, le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire était l’occasion d’un projet commun.

26ème Festival international des jardins

Le thème de cette édition, dont le jury était présidé par madame Coline Serreau, était "Flower power - Le pouvoir des fleurs".

De toute antiquité et quelles que soient les civilisations, dans l’art et la littérature, les fleurs, réelles ou figurées, ont joué un rôle essentiel dans les imaginaires. Nul n’ignore leur infinie diversité, leur perfection formelle, leur mystère, leur pouvoir symbolique. Leur beauté, leur parfum, leur éclat, leur couleur et même leur saveur ensorcellent les sens. éternelles autant qu’éphémères, délicates et puissantes à la fois, horticoles ou sauvages, les fleurs recèlent le pouvoir de fasciner, de charmer, de soigner, voire même de tuer.

N’a-t-on pas même, naguère, espéré qu’elles aient le pouvoir de "changer le monde, changer les âmes, changer les cœurs" ?

Comment les jardins du 21ème siècle considèrent-ils, valorisent-ils, utilisent-ils cet extraordinaire et inaltérable pouvoir des fleurs, cette incroyable puissance de la grâce ?

Du 20 Avril au 05 Novembre 2017.
Visite libre
Tous les jours
Horaires variables selon les mois

En savoir plus sur le domaine de Chaumont-sur-Loire

 

L'Agora

1967. Manifestation contre la guerre du Vietnam, Washington. Une lutte, pacifiste et libertaire. Un slogan : “Flower Power”. Des actes contre la privation de liberté. Une arme : les fleurs.

2017. Cinquante ans plus tard. Des luttes, en quête de démocratie. Des slogans scandés sur les places publiques. Des actes d’occupation et d’appropriation. Une arme : la parole.

"Bienvenue à vous visiteurs, entrez. Entrez dans cette manifestation où arbres, arbustes et fleurs, à vos côtés, se regroupent pour résister. Foule rassemblée, portée par nos racines ou par nos pieds, à l’ombre d’une canopée. Masse dense, luxuriante, intense et haute où l’on se retrouve tous debout pour faire front. Faire front au dérèglement climatique, à l’effacement des libertés, aux guerres et à la misère. Ce collectif métissé, mi plante, mi-humain, uni, est prêt à avancer.
Continuez ensuite et prenez place dans l’amphithéâtre, tous assis sur les mêmes gradins pour parler et débattre. Avec nos bulbes, avec nos cœurs. Libre à chacun de s’installer et de s’approprier le lieu. Parlez, criez, chantez, pour vos camarades de promenade ou pour les plantes assises à vos côtés. Le débat est ouvert, l’agora entre en résonance.
Et si vous le souhaitez, osez la scène. Sur des scénarios quotidiens ou extraordinaires, exprimez-vous. Feuillages et manifestants gesticulent ensemble. Protégez votre droit de communiquer, votre droit de pousser, en liberté."

Découvrir l'Agora et ses auteures