Partenaires > La MRA

Créée en 2004, la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire a pour mission de développer la diffusion, la promotion, la création et la production d'évènements liés à l'architecture, en partenariat avec les structures existantes dans le domaine : école nationale supérieure d'architecture de Nantes, ardepa, écoles d'art, Maison de l'architecture du paysage et des territoires (Angers) et CAUE. La MRA travaille également avec les structures culturelles de la région : le Lieu Unique, le Festival des 3 Continents, Estuaire...

Une 'histoire' de crises créatives
Jean-Louis Cohen

Les « Rendez-vous compte » existent depuis 2007. Ils sont coproduits par l’école nationale supérieure d’architecture et par la Maison régionale de l’architecture. L'objectif de ces soirées est d’ouvrir un dialogue entre invités, étudiants, architectes exerçant dans la région et amateurs d’architecture. Ce dialogue porte non pas sur la production des premiers mais sur les problématiques contemporaines et la façon dont elles conditionnent l'exercice du métier d’architecte. Pour leur septième saison, l'école nationale supérieure d'architecture de Nantes et la maison régionale de l'architecture proposent un cycle consacré à 'La crise', son impact sur l'activité de l'architecte et les moyens dont dispose celui-ci pour la déjouer, la contourner ou l'utiliser, la dépasser.

Ce 10 avril, pour la cinquième séance 2013-2014, Jean-Louis Cohen interroge les siècles passés. Comment les périodes de crise ont-elles été traduites dans la conception architecturale ? Comment ont-elles été vécues par les architectes ? La crise génère-t-elle l’innovation ? Que nous apprennent les mouvements modernes et post-modernes du XXème siècle ?
Jean-Louis Cohen est architecte dplg, docteur en histoire de l'art et HDR. Il enseigne dans plusieurs universités françaises et étrangères. Il a conduit le projet de Cité de l’architecture et du patrimoine dont il a assuré la direction. Il est le commissaire du pavillon français de la Biennale internationale d'architecture de Venise 2014.

Jeudi 10 avril, 19h, auditorium de l'ensa nantes

30 ANS d'équerre d'argent. Une exposition du Groupe Moniteur, du 28 mars au 20 avril 2014, dans la grande galerie de la Maison régionale, du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30, le samedi de 14h à 18h30.

Quels prix pour l'architecture ?

Les prix d’architecture du Moniteur ont 30 ans. Organisés chaque année par le Groupe Moniteur, le prix de l’Equerre d’argent et le prix de la Première œuvre sont attribués à des bâtiments ou des ouvrages d’art. Ils récompensent à égalité leur maître d’ouvrage et leur architecte. Dotés d’un jury indépendant, ces prix d’architecture se sont imposés jusqu’à se voir qualifié chaque année par la presse grand public de « Goncourt de l’architecture »

Pour autant, l’Equerre d’argent est-elle représentative de toute la richesse et la diversité de la production architecturale française ? Existe-t-il un bâtiment « équerrable » type ? L’examen des 30 lauréats montre que non. Les réalisations primées vont de l’ouvrage de prestige - Musée Picasso, Institut du monde arabe, Cité de la musique, ambassade de France - à l’équipement municipal - crèche, parking, médiathèque, école, gymnase - en passant par l’immeuble de logements. Si les bâtiments lauréats sont répartis assez équitablement sur le territoire - pour moitié à Paris et en Ile-de-France, pour moitié en région - la Bretagne et les Pays de la Loire n’ont toutefois jamais reçu l’Equerre. En revanche, le Prix de la Première Œuvre qui révèle le travail d’un jeune architecte et de son maître d’ouvrage, a été attribué à deux reprises à des réalisations ligériennes.

La table ronde du jeudi 27 mars, de 17h à 19h, à l'école nationale supérieure d'architecture de Nantes réunit autour de ces questions : Christian Dautel, directeur de l'école nationale supérieure d'architecture de Nantes (ensa nantes) ; Jean Guervilly, architecte, prix spécial du jury de l’Equerre d’argent en 2008 pour le pôle universitaire de biologie à Paris ; Vincent Degrotte, architecte-urbaniste, directeur du CAUE de Loire-Atlantique ; Daniel Le Couedic, architecte, directeur de l'institut de Géoarchitecture de l'université de l’Université de Bretagne Occidentale (Brest) ; Dominique Errard, journaliste, secrétaire des prix d’architecture du Moniteur ; Xavier Fraud, Président de la Maison de l'Architecture et des espaces en Bretagne ; Claude Puaud, président de la maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire.Grand témoin : Jacques Floch, ancien député-maire de Rezé, ancien président d’Europan, administrateur de l’Institut Français de l’Architecture de 1987 à 1992, aujourd’hui président de l'Institut Kervégan et de l'Agence d'Urbanisme de l'Agglomération Nantaise (AURAN).