Simon Hosie

Publié le 6 novembre 2017

Également formé au dessin, à l’art et à l’anthropologie, son architecture se caractérise à la fois par une conceptualisation optimale et l’utilisation minimale des ressources.

Simon Hosie

Conférence de Simon Hosie, architecte né à Bogotá en 1975.

« Planos Vivos, arquitectura en el lugar del otro »
conférence le 16 novembre 2017, 17h30, auditorium

Simon Hosie

Simon Hosie, architecte né à Bogotá en 1975, s’est également formé au dessin, à l’art et à l’anthropologie. Son architecture se caractérise à la fois par une conceptualisation optimale et l’utilisation minimale des ressources.

Sa conception de l’habitat a été expérimentée dans des projets publics, privés, pour le compte d’organismes internationaux, en différentes régions de Colombie. Il a inventé le système interactif de “planos vivos” (espaces vivants) pour rendre possible le développement de groupes humains à partir de leurs potentiels, dans une vision holistique qui intègre l’urbain, l’historique et l’anthropologique. Il a développé un projet singulier, “la casa del pueblo” (la maison du peuple), un nouveau concept faisant converger la mémoire des peuples de l’Amérique latine.

Son œuvre se retrouve en majeure partie en milieu rural, dans des zones abritant des tribus et des bidonvilles. Il a aussi construit des projets en faisant appel aux technologies innovantes comme les structures de péage de “autopista del café” (autoroute du café) ou le pavillon temporel de Colombie dans le centre commercial de “Washington Mall”, fait de maisons isolées et de bâtiments commerciaux mixant matériaux traditionnels et nouvelles technologies.

En 2004, il a obtenu le prix national de l’architecture. En 2014, la Sociedad Colombiana de Arquitectos lui a décerné le label du développement soutenable.

La conférence de monsieur Hosie sera suivie de l’inauguration de l’exposition Territorio, Ciudad y Arquitectura en Colombia, 1992-2017, à 18h30, Galerie Loire.

loupe
Ensa-croix
Appuyez sur Entrée pour commencer votre recherche